Avis du commissaire enquêteur

IMPENSABLE
INCROYABLE
INACCEPTABLE

Les mots nous manquent pour vous annoncer la triste nouvelle que notre service juridique nous a transmise aujourd’hui en début de soirée.

Le commissaire enquêteur a rendu un AVIS FAVORABLE pour que l’éleveur de visons d’Emagny puisse enfermer et tuer au moins 18200 animaux tous les ans.

Que s’est-il passé dans la tête de Gabriel LAITHIER, cet ancien colonel de gendarmerie à la retraite résidant dans le Doubs qui a été missionné pour rendre un avis objectif sur cet élevage ?

Il réfute nos arguments, les éléments récoltés auprès de nos experts indépendants spécialisés dans la gestion des sols et tout le reste.

Nous ne pouvons pas imaginer qu’il ait pu subir de quelconques pressions, physiques, morales, financières ou administratives…

Quoi qu’il en soit, la décision finale appartient maintenant au préfet.

Tout est entre ses mains.

 

Nous sommes vraiment désolés, vous avez été plusieurs milliers à nous contacter, à signer la pétition nous avons fait tout ce que croyons bon et honnête pour la planète, l’environnement et les animaux.
Mais cela n’a pas suffi face au pouvoir de l’argent.

La conclusion du moment : L’ARGENT EST PUS FORT QUE L’ÉTHIQUE ET LA MORALE EN FRANCE

Conclusions

Rapport détaillé

Le nouveau site de l’élevage de visons d’Emagny

Ce tout nouveau site vient remplacer l’original créé en 2012, plus aéré, plus lisible et avec une ouverture sur la fourrure en général.

Nous parlerons évidemment en majeure Partie de l’élevage d’Émagny, mais vous trouverez également des photos d’un autre élevage très proche de celui d’Émagny (« et oui le vice rapporte et peut donner des idées aux mécréants ! »), celui de Montarlot les Rioz. Ce dernier étant implanté sur le département de la Haute Saône (70) alors qu’Émagny est situé dans le Doubs (25).
Pourtant il n’y a que 16 kms qui les séparent, nous vous laissons imaginer les tours de passe-passe entre les 2 élevages.
Revenons-en pour le moment à Émagny :
Nous devons passer à la vitesse supérieure puisque les annulations des autorisations d’exploiter ainsi que la condamnation de l’éleveur à de la prison ferme n’ont pas suffi à raisonner les autorités publiques pour fermer définitivement cet élevage de la mort.

Nous avons gagné toutes les batailles, mais pas gagné la guerre.

L’éleveur veut régulariser son exploitation et exploiter 18200 visons !

L’administration et la mairie d’Émagny ont tout fait pour que cet élevage, qui compte depuis sa création (1985) un nombre inouï d’infractions, prospère au détriment de la vie de milliers d’animaux sacrifiés tous les ans, avec des risques majeurs pour l’environnement.

Extrait de la dernière action menée directement contre cet élevage
Merci à la chanteuse KreezyR et à Médhi 

VOUS AVEZ DES INFORMATIONS ET SOUHAITEZ NOUS LES COMMUNIQUER

Contact

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.